TIBA Constructions

3 critères à prendre en compte pour bien choisir son palan électrique

Dans les secteurs de l’industrie et de la construction, le palan constitue un outil indispensable. Il permet en effet de soulever et de déplacer beaucoup plus facilement les grosses charges. Pour ceux qui l’ignorent encore, ce matériel se décline en plusieurs types sur le marché. On compte en général le palan hydraulique, pneumatique, manuel et électrique. Pour ce dernier en particulier, il est actuellement très prisé des différents professionnels. La raison est simple, il leur propose bon nombre d’avantages intéressants. Il ne faut cependant pas opter pour n’importe quel modèle. Voici justement les critères à considérer pour trouver le bon.

La puissance

Avant d’opter pour tel ou tel palan électrique, il est donc tout d’abord important de prendre en compte la puissance de son moteur. C’est un point essentiel à ne pas prendre à la légère, car sa capacité à soulever et à déplacer les objets lourds en dépend grandement. Bien évidemment, l’idéal est de se tourner vers un matériel à la fois performant et efficace. Pour cela, il est plus judicieux de choisir un modèle équipé d’un moteur ayant une puissance de 500 à 2000 W. À noter cependant que plus un palan est puissant, plus il est cher. Afin de dénicher la perle rare, il est de ce fait également impératif de considérer son budget. Pour ne pas le dépasser, il faut ainsi trouver le meilleur rapport puissance/prix.

Le type

À part la puissance, le type mérite aussi une attention particulière lors du choix d’un palan électrique. En règle générale, ce genre d’outil se décline en deux types, à savoir le palan à chaîne et celui à câble. Pour ceux qui recherchent de la robustesse, le premier type est plus adapté à leurs besoins. Il est en mesure de soulever des charges très lourdes allant jusqu’à 30 tonnes. De plus, il est idéal pour un usage intensif. Le palan à câble, quant à lui, propose une meilleure stabilité. Pour cela, il est généralement doté d’un double motoréducteur et de divers composants de qualité servant à maximiser sa sécurité. Ce type est plus recommandé aux professionnels en quête d’un matériel à même de soulever des objets très lourds rapidement.

La facilité d’utilisation

Pour qu’un palan électrique soit efficace, il est également important qu’il soit facile à utiliser. Il ne faut d’ailleurs pas oublier que le fait de soulever de grosses charges est loin d’être une tâche aisée, et nécessite donc un grand soin afin de garantir la sécurité de l’utilisateur. Ce critère ne doit de ce fait pas être pris à la légère lors du choix d’un tel matériel. En fait, l’essentiel est de bien étudier son fonctionnement en amont. À noter toutefois qu’il ne faut pas seulement se tourner vers un produit simple d’utilisation. Il est aussi crucial qu’il soit sécuritaire. Les modèles équipés de télécommande sont, par exemple, fortement conseillés pour bénéficier d’une meilleure sécurité. Il est en effet possible de les commander à distance. Bien entendu, la longueur du câble de la télécommande doit également être vérifiée.

Comment mettre le matériel en place ?

Maintenant que l’on a trouvé le matériel le plus adapté, il est temps de procéder à sa mise en place. L’opération se fait bien entendu en quelques étapes. Ainsi, avant l’installation, il faut tout d’abord sélectionner une personne qualifiée en parfaite mesure de lire les instructions contenues dans le manuel d’installation de l’outil pour son montage et son démontage. Il faut aussi s’assurer que l’installateur choisi dispose de tous les équipements nécessaires pour effectuer la tâche. On doit ensuite réaliser une vérification pour être sûr qu’aucun composant de l’appareil ne présente une éventuelle défaillance ou ne manque lors du déballage. 

Il faut enfin éviter d’installer le palan tout près d’un autre dispositif, comme un chariot en mouvement. Maintenant, il est temps d’installer le système suspendu sur le point d’ancrage. Pour cela, on doit se servir d’un accessoire d’accrochage, tel un crochet, un œillet ou autre. On peut désormais connecter les câbles, les chaînes, les courroies, les cordes ou les sangles, puis brancher le matériel sur une prise électrique. Afin de s’assurer que tout fonctionne correctement, il ne faut pas hésiter à faire plusieurs essais. Il ne reste plus enfin qu’à amener le palan aux positions limites supérieure et inférieure.