TIBA Constructions

Comment bien choisir la toiture de sa véranda ?

On se doit de l’entretenir de façon à ce qu’elle corresponde à toutes nos attentes. Il n’y a rien de plus désagréable qu’une véranda qui fuit pendant la saison des pluies ou qui ne puisse pas nous protéger pendant les périodes de soleil. Pour ce faire, le choix de la toiture est très important, il nous faut une matière qui puisse résister aux intempéries et à toutes situations. Le polycarbonate alvéolaire transparent est une matière très usée dans ce cas précis, mais quel sont ses avantages et ses inconvénients ? Pour connaître tout cela, nous allons devoir se pencher sur ses caractéristiques. 

Le polycarbonate alvéolaire transparent

En premier lieu, c’est un matériau plastique formé de plaques transparentes superposées, son plus grand atout est sa capacité d’extrême résistance. Difficile à déformer, et même inflammable. Qu’est-ce qu’on attend de plus de la part d’une toiture ? C’est la matière parfaite pour en faire notre allié. Pour la part du polycarbonate alvéolaire, il est composé de plaques de polycarbonate pleines qui peuvent donner une paroi mince ou espacées selon les besoins. 
Réputé pour sa force de résistance, le polycarbonate alvéolaire possède une épaisseur de seize millimètres et est présenté sous forme de panneaux qui peut être transparent ou translucide. Il n’est pas seulement destiné à couvrir la toiture, mais peut aussi être utilisé en guise de séparation sur un balcon, de porte coulissante de cloison ou même d’écran anti-éclaboussure. 

Comment installer le polycarbonate alvéolaire comme toiture ?

Malgré son extrême résistance, le polycarbonate alvéolaire est très léger et très facile à découper et à percer. Pour pouvoir le découper sans risquer d’altérer ses caractéristiques, il y a quelques règles à suivre. La feuille de protection doit être dirigée vers le haut pour que son caractère à résister au rayonnement ultra-violet reste intact. Avant de poser la toiture, le calcul de la pente doit être effectué pour respecter l’inclinaison d’au moins dix centimètres par mètre que l’on exige dans la pose de panneaux polycarbonate. Il faut prendre en compte que lors des périodes de chaleur, le polycarbonate alvéolaire se dilate, il est donc nécessaire de mettre dans les mesures des espaces permettant cette dilatation sans dommage. Si on respecte bien les conditions liées à la pose de la toiture, on pourra profiter au maximum de ses avantages. 


Les inconvénients de la toiture en polycarbonate alvéolaire

Comme c’est une matière plastique composée de plusieurs couches, on s’attend bien à ce que la lumière ne puisse pas la percer et donc la luminosité de la véranda sera réduite. Avec cette constatation, vient aussi le problème de la température, car le polycarbonate alvéolaire possède une isolation très élevée, la température sous cette toiture va baisser considérablement. En période de pluie et surtout quand il y a de la grêle, le bruit que va faire le polycarbonate alvéolaire en montrant son extrême résistance sera un peu au-dessus de la moyenne. 

Si on compare les avantages et les inconvénients du polycarbonate alvéolaire en tant que toiture, les avantages qu’on peut en tirer prennent le dessus et c’est indiscutable. Cette matière est la plus indiquée pour faire une toiture parfaite en toute saison. Sa performance et ses caractéristiques sauront faire de votre véranda l’endroit agréable et reposant que vous attendiez.