TIBA Constructions

Comment bien choisir son bois de chauffage ?

En France, nombreux sont les foyers qui utilisent le bois comme chauffage. La quantité du type de bois vendu sur le marché abonde et le choix des ménages n’est plus évident  pour ne pas dire flou. Comment alors choisir le bois de chauffage naturel ou recyclé ?

L’essence et le type du bois

Selon les normes, il existe trois grands groupes d’essences de bois. Chacun de ces groupes a chacun leurs particularités toutes intéressante. Mais le choix dépend uniquement de ce que vous voulez.

Le groupe 1 désigne les bois durs dotés  d’un pouvoir calorifique très élevé. Cela est dû à leur combustion assez lente. On retrouve parmi ce premier groupe : le chêne, l’hêtre, le frêne, l’orme, ou encore l’érable… Idéal et très utiliser pour cuir au four. Ils donnent d’excellentes flammes et de bonnes braises surtout le hêtre.  Mais plupart de ces bois nécessitent un séchage pendant 3 ans. Si vous voulez utiliser cette essence, assurez-vous que le bois à bien séché.

Le groupe 2 regroupe les essences de bois avec un pouvoir calorifique moyen. On retrouve le châtaignier, la plupart des arbres fruitiers mais aussi le faux acacia. On les utilise pour accompagner les bois du premier groupe parce qu’ils ont aussi une combustion très lente.

Parmi le groupe 3, on retrouve le reste avec le bouleau, l’aulne, le peuplier, le platane, le tilleul… Ils ont un pouvoir calorifique bas et de ce fait ces bois se consument rapidement. Cependant, ils sont très sollicités pour démarrer un feu rapidement et pour réchauffer au plus vite une pièce par rapport aux autres catégories.

Le taux d’humidité du bois :

Si vous voulez bien choisir le meilleur bois de chauffage pour votre cheminée ou votre poêle à bois, prenez en compte le taux d’humidité. Ce dernier est disponible auprès de votre revendeur ou votre installateur de poêle. Renseignez-vous et n’oubliez pas non pus de demander comment les bois sont-ils stockés pour vous permettre de définir l’humidité plus précisément.

Il y a 3 catégories d’humidité :

  • Bois humide avec plus de 35% de taux d’humidité
  • Bois semi-sec qui a un taux d’humidité entre 23 et 35%
  • Bois sec avec moins de 23% de taux d’humidité.

Ce que vous devez savoir c’est que plus le bois est humide,  plus il perd ses capacités énergétiques. Avant de bruler, le bois doit tout d’abord dégager l’eau, autrement dit de la fumée, avant de dégager de la chaleur.

Optez pour des bois certifiés et n’utilisez pas les bois traités :

Il existe une certification NF pour les bois de chauffage. Il est conseillé d’en acheter auprès des vendeurs certifiés pour obtenir le meilleur. Ainsi, toutes les bonnes conditions d’un bois de chauffage optimal seront réunies. En faisant ainsi, vous participez aussi activement à une bonne gestion des forêts.

Si il y aune chose que vous devez garder à l’esprit à propos des bois de chauffage, c’est qu’il ne faut jamais utiliser des bois traités (bois peint, enduit de vernis, contre plaqués…). Cela va nuire à votre santé, à l’environnement et aussi à votre système de chauffage.