TIBA Constructions

Comment résoudre les litiges liés à un projet de construction ?

Toutes les entreprises de BTP ont sûrement déjà dû faire face à des litiges en cours de chantier. Ce qui n’est pas une situation facile à gérer. Voici donc quelques moyens à adopter pour régler facilement et rapidement les conflits liés à un projet de construction.

Faire appel à un cabinet d’avocats

En cas d’échec de la négociation, il convient de contacter un cabinet d’avocats spécialisé en droit de la construction. Ce dernier peut, en effet, intervenir pour le compte des maîtres d’ouvrage, promoteurs, architectes, bureaux d’études, entreprises, sous-traitants, etc. Il pratique le contentieux en matière de droit de la construction, devant toutes les juridictions. Avant de recourir à une quelconque démarche, l’avocat va évaluer les chances de succès de son client. Cela lui permettra d’adopter une stratégie pour mener des négociations. Bien évidemment, le cabinet d’avocats tient compte des aspects techniques et des enjeux financiers liés au problème.

Certains cabinets aident d’ailleurs à rédiger les conventions pour éviter les éventuels conflits. Ils accompagnent les clients afin de leur donner de bons conseils. En cas de litige, ils défendent leurs intérêts pour aboutir à des solutions concrètes. À noter qu’ils sont des experts connus en négociation. Avant d’entamer les démarches juridiques, un tel cabinet va aider son client à trouver une bonne entente avec le cocontractant. Son expertise lui permet d’arriver plus rapidement et facilement à un résultat avantageux. De plus, il dispose des meilleurs avocats dans ce domaine. Ces derniers maîtrisent suffisamment l’aspect technique de la construction. Ils ont suivi une formation et des études leur permettant de résoudre les contentieux relatifs au droit de la construction. Pour éviter et résoudre tout conflit convenablement, il est conseillé de contacter le cabinet d’avocat Novalis.

Effectuer une négociation et recourir à un arrangement à l’amiable

Mener une négociation est la première étape de toute résolution de conflit. Cela permet de garder une bonne relation d’affaires et de trouver une entente. Cette solution est également moins coûteuse que les autres formes de résolutions formelles et juridiques. Pour parvenir à une entente, il convient toutefois d’adopter la bonne stratégie. Il faut essayer de trouver un accord pour éviter les recours aux tribunaux compétents. Cette négociation doit dépendre des deux parties. Néanmoins, il est essentiel de faire appel à un médiateur pour éviter les mauvaises surprises et pour avoir un témoin concret pouvant prouver l’accord.

Pour résoudre un litige dans le secteur de la construction, la législation incite tout professionnel à souscrire une garantie décennale à l’ouverture d’un chantier. Elle invite également le maître d’ouvrage à souscrire une assurance dommages-ouvrage. Cette assurance permet, en effet, de recourir à un arrangement à l’amiable lors d’un éventuel conflit. Elle garantit l’intérêt des deux parties. Si l’entrepreneur est en défaut, l’assurance décennale lui permet de dissuader le client d’entrer dans des poursuites judiciaires pouvant anéantir la réputation de sa société. Grâce à cette méthode, il n’est plus nécessaire de faire appel à la justice. Toutefois, cette dernière sera d’une grande utilité si le recours à un arrangement à l’amiable et à la négociation s’avère un échec.