TIBA Constructions

Démolition de bâtiment : ce qu’il faut savoir

Que vous érigiez un nouveau bâtiment, ou en rénoviez un autre, il y a forcément des aménagements à faire. Vous aurez sûrement des murs à démolir, des détritus dont il faut se débarrasser. Il se peut que vous ayez à abattre des cloisons du bâtiment existant, voire toute la structure pour en construire une nouvelle. Il existe différentes méthodes de démolition de bâtiment ; et en général, quelle que soit la méthode, vous devez avoir un permis de démolir et un cahier de charges. Détails sur ces points.

Méthodes de démolition de bâtiment

En premier lieu, il y a la démolition à la main. Quand le chantier est de petite taille, la superficie de la maison moindre et les matériaux légers, abattre une maison peut très bien se faire à force humaine. Le maçon va utiliser pour cela une masse ou un burin, etc. D’ailleurs, vous pouvez vous-même réaliser ces travaux, si vous sentez en avoir la capacité physique. Mais vous devez disposer du matériel nécessaire. Vous pourrez faire appel à d’autres bras pour vous épauler et accélérer les travaux. Si par contre vous ne vous sentez pas d’attaque, n’hésitez pas à avoir recours à un professionnel en démolition.

Si le chantier présente plus de difficultés, vous devez faire appel à un expert comme ce maçon dans le 74. Ce dernier possède du matériel performant pour exécuter parfaitement son travail. Parmi les équipements les plus utilisés aujourd’hui, on a les pinces de démolition hydrauliques, les broyeurs à poteaux, les broyeurs hydrauliques fixes, ceux à rotation, les cisailles à métaux hydrauliques fixes ou à rotation, les pinces de tri hydrauliques, les grappins de démolition et les engins, dont le bulldozer et la pelle hydraulique. Parfois, les professionnels ont recours aux dynamites pour démolir de grands immeubles, ou certaines maisons habituelles construites avec du matériau très solide.

Étapes de la démolition

Avant tout, vous devez avoir un permis de démolir. Si vous songez à détruire la maison entière, ou juste une partie comme la toiture, une cheminée ou un mur, vous devez procéder à une demande de permis de démolition. Celle-ci sera traitée en deux mois maximum. Si vous êtes pressé, n’oubliez pas de faire cette requête à l’avance. Consultez la mairie où se trouve la maison à démolir, et préparez votre dossier. Si vous avez engagé un maçon expert des travaux, il pourra s’en occuper à votre place, ou vous aider dans la partie paperasse en fournissant la documentation nécessaire.

Quand vous aurez votre permis de démolir, allez faire une déclaration d’ouverture, toujours auprès de la mairie. Devant la maison, installez un panneau qui va indiquer le numéro de ce permis. Pour des travaux de grande envergure, n’oubliez pas de louer une benne et de demander à la mairie une autorisation prévue à cet effet. À quoi vous servira la benne ? À mieux gérer les gravats issus du chantier, et à désencombrer le chantier en débarrassant à chaque fois le contenu de la benne.

Si vous faites appel à un professionnel, vous devez avoir un Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) de démolition. Celui-ci doit reprendre :

  • une description intégrale du chantier à démolir,
  • un état des lieux avant chantier,
  • une liste des éventuelles contraintes relatives à l’environnement du chantier,
  • les diagnostics, mais aussi les travaux de décontamination le cas échéant,
  • les différentes autorisations de la mairie, de la voirie,
  • l’identité de l’entreprise qui intervient ;
  • les informations sur la gestion des détritus issus du chantier, ainsi que leur nettoyage une fois le chantier fini.