TIBA Constructions

Les faux pas à éviter quand on réalise soi-même une terrasse en bois

Réaliser une terrasse en bois, c’est pouvoir jouir d’après-midis de farniente bien à l’abri. Ce n’est pas une mission impossible, surtout si on possède les bons outils et la technique nécessaire. En réalisant ces travaux vous-même, vous avez ainsi la possibilité de faire d’énormes économies. Toutefois, il faudra faire un choix judicieux des différents matériaux à utiliser, car ils peuvent retarder les travaux. Afin que tout se passe le mieux pour vous, voici quelques erreurs à éviter tout prix.

Les faux-pas

La première chose à ne pas faire, consiste à choisir des matériaux en bois de mauvaise qualité. L’idéal est d’utiliser un bois de classe 4, en ce qui concerne la structure. De plus, on réalisera les lambourdes et les lames dans la même classe de bois. Il est très important de veiller au respect des largeurs et hauteurs prescrites, en ce qui concerne leur achat. De plus, pour éviter une corrosion avancée des différents éléments métalliques, le mieux est de choisir de la visserie faite en acier inoxydable.

Durant l’installation de la terrasse, il ne faut pas oublier la pente. La pente de la surface qui recevra la terrasse, doit être d’au moins 5% pour favoriser l’évacuation des eaux pluviales. Son point le plus haut du coté de la maison, ne doit pas permettre l’infiltration et l’humidité dans la maison. De même si la terrasse doit être installée sur un terrain meuble, il faudra au préalable faire un terrassement de moindre importance avant la mise en place de la terrasse en bois.

A éviter à tout prix!

Une autre erreur à ne pas commettre, consiste à mettre directement les lambourdes sur le sol de la future terrasse en bois. C’est fortement déconseillé, et il faut au préalable utiliser des plots polymères de terrasse qui sont réglables (vous trouverez de l’aide sur ce point ici). On procédera également à une isolation de ces lambourdes posées sur des plots en béton, au moyen de cales en plastiques imputrescible. En plus de tout cela, il ne faut en aucun cas serrer les lames de la terrasse en bois.

Les spécialistes révèlent que le bois, travaille beaucoup plus dans le sens de la largeur. Quand il y a présence d’humidité dans l’air, il a donc tendance à se rétracter ou se dilater. Il faudra alors prévoir un espace entre les différentes lames, pour éviter leur chevauchement et ainsi favoriser l’évacuation des eaux pluviales. En ce qui concerne le montage, il faudra faire usage de cales de 5mm. De plus, il faudra adopter un espacement régulier entre les différentes lames de la terrasse.

En somme, voila les erreurs qu’il faut tout à prix éviter pour réaliser de la meilleure des manières sa terrasse en bois. Dans le cas où vous rencontreriez des difficultés, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Il saura vous faire profiter de son expertise, en plus de vous garantir un travail de qualité et exempt de tout défaut. Alors, il vous revient de faire le meilleur choix.