TIBA Constructions

La charpente pour une toiture solide !

charpente de maison

Dans la construction, l’ossature réalisée avec des poutres et des poteaux en bois ou en métal selon les envies de chacun est appelée la charpente.

Son rôle principal est de soutenir la construction. Elle est habituellement constituée d’un assemblage de pièces de métal, de bois ou de béton.

En général, il existe deux sortes de charpentes : la charpente traditionnelle et les fermettes. Chacun de ces deux types ont leurs caractéristiques propres, leurs avantages et leurs inconvénients.

Réalisation d’une charpente

Lors de la mise en place d’une charpente, le professionnel qui effectue le travail doit prendre en considération le poids de la toiture ainsi que les charges qu’elle devra recevoir en cas d’intempéries ou d’éventuels travaux de réparation.

Le professionnel qui effectue le travail doit réaliser une épure. Il s’agit d’un dessin à grande échelle qui montre avec exactitude les emplacements de chaque pièce de bois.

toiture-min

 

La charpente traditionnelle

Les charpentes traditionnelles sont composées habituellement d’éléments de forte section faits en bois massif.

Ces derniers sont fusionnés soit par moisement et tiges métalliques ou organes spéciaux comme les broches, les crampons ou les boulons soit par profils complémentaires à savoir les embrèvements ou les tenons-mortaises.

Des pannes horizontales portant la couverture et les chevrons contreventent les fermes. Certes dite traditionnelle, les pièces constitutives de cette charpente sont encore tracées et taillées en atelier. Leur assemblage est fait une fois sur le chantier.

En général, ce modèle est le plus utilisé pour les maisons individuelles.

La charpente industrialisée ou fermettes

Constituées de planches en bois ou en dérivés de petites sections, l’assemblage des fermettes nécessite des connecteurs métalliques. Les fermes ainsi obtenues sont mises en œuvre de manière connectée avec des dispositifs d’anti-flambement.

En ce qui concerne l’humidité des bois utilisés pour la charpente industrialisée, elle ne doit pas dépasser les 20%.

Les fermettes représentent une solution très économique. Elles sont surtout utilisées dans les constructions neuves. Toutefois, elles ne peuvent pas toujours s’adapter aux combles habitables.

Prix de la charpente

Outre la taille de la charpente, le choix du bois influera également sur son prix d’achat. Ces données auront également des effets sur le coût de l’entretien plus tard.

En ce qui concerne particulièrement le prix pour une charpente bois traditionnelle, c’est à dire fabriquée par un charpentier à partir des bois de scierie, il dépend surtout de la quantité de bois indispensable à la construire.

Habituellement, cela s’exprime en m3. Si l’on souhaite en réaliser une pour une toiture Brabant Wallon, il ne faut pas hésiter à contacter des professionnelles dans cette région.

Quand rénover une charpente ?

travaux de charpente-min

Faute d’entretien, la charpente en bois peut très vite s’abimer. Son état peut menacer la stabilité de la toiture et ainsi mettre en danger la construction entière à cause des éventuels éboulement, humidité, déformation, etc.

Hormis les causes et les divers facteurs qui peuvent détériorer la charpente, le temps en lui-même est un élément qui endommagera incontestablement cette structure. Il est alors évident de vérifier de temps en temps l’état de la charpente.

Concernant la fréquence des entretiens, cela dépend du type de charpente. La longevité et les contrôles ne seront pas les mêmes pour tous les matériaux et pour toutes les méthodes de conception.

Pour plus d’informations, suivez ce lien.