TIBA Constructions

La véranda bioclimatique : une invention révolutionnaire

Installer une véranda n’est pas une décision ni un investissement qui se fait à la légère. Il faut faire en sorte qu’elle soit bénéfique pour vous, les membres de votre famille, et même pour vos invités. Mais parfois, la chaleur extrême de l’été et le froid sévère de l’hiver se trouvent être de petits inconvénients de cette installation.

Par conséquent, il est indispensable d’installer une véranda qui permet d’éviter et de résoudre ces soucis. Nous allons voir dans cet article une installation qui permet à la fois de régler ces problèmes de changements de température et d’utiliser votre véranda au maximum.

Qu’est – ce qu’une véranda bioclimatique ?

La veranda bioclimatique, aussi appelée véranda écologique, est une véranda qui peut aussi servir de système de chauffage de la maison à laquelle elle est attachée. En effet, cette véranda bénéficie d’une excellente grâce à un système d’aération naturelle et de contrôle du rayonnement solaire. La véranda pourra s’utiliser en toute saison de l’année.

C’est une pièce avec une température « normale » quand on s’étouffe dans la chaleur d’été ou pendant les froids hivernaux. C’est un investissement et une grande invention qu’on peut se permettre d’installer dans sa maison malgré le fait que ce dernier soit assez coûteux.

Comment est faite une véranda bioclimatique ?

Avant de faire les éloges de cette invention et de faire une longue liste de tous les avantages dont on bénéficierait si on utilise ce dernier, il est nécessaire de faire comprendre comment ce dernier est fait. Comme toute véranda existante, une véranda bioclimatique est constituée de verre. Mais à la différence des vérandas classiques, on utilise soit des vitres à isolation thermique renforcée ou le plus connu le vitrage à contrôle solaire.

Ce système de vitrage permet de capter les rayonnements solaires et de convertir ce dernier en un outil de climatisation, ce qui pourra diminuer les dépenses liées à la climatisation et au chauffage. Il ne faut pas non plus oublier le système d’aération naturelle qui permet de faire circuler l’air plus facilement et de ne pas expérimenter la sensation d’étouffement. Il faudra donc, ajouter à une véranda bioclimatique, un système d’aération et de climatisation relié à la maison pour pouvoir diminuer les dépenses liées au chauffage et par la même occasion, les gaz néfastes pour l’environnement.

Les avantages d’une véranda bioclimatique

Le plus grand avantage d’une véranda bioclimatique se trouve dans le fait que ce dernier ne nécessite pas de système de chauffage. Grâce à son vitrage photovoltaïque, ce dernier, contrairement à une véranda classique, réduit les besoins de climatisation et de chauffage. Ensuite, il faut se souvenir que ce dernier est une pièce qui a une température normale en toute circonstance.

On peut aussi ajouter à ce confort-là, une isolation acoustique qui fera de votre véranda un véritable havre de paix pour se reposer. On n’ajoute plus donc qu’un système d’aération adaptée à ce dernier par exemple des stores ou des voiles, ou vraiment une ouverture vers l’extérieur ou l’intérieur selon la préférence.