TIBA Constructions

Le CO2 supercritique pour un lavage écologique

Le lavage au CO2 supercritique commence à faire parler de lui petit à petit. C’est une innovation destinée à remplacer le lavage classique. Ce dernier utilise du solvant pouvant contenir du pétrole, du fluor ou du chlore. Avec cette nouvelle procédure, les professionnels concernés peuvent faire un lavage à sec qui respecte entièrement l’environnement. Dans quel domaine agit-il ? Voici quelques aperçus.

Le CO2 supercritique pour laver des pièces industrielles

Pour liquéfier du gaz carbonique, il faut le soumettre à une température au-delà de 31 °C. Puis, il faut le placer sous une pression qui va bien au-dessus de 74 bars. Lorsque ces conditions sont réunies, vous obtenez un dioxyde de carbone supercritique. Les informations suivantes vous en disent davantage : https://www.dfd-co2.com/fr/.

En effectuant un lavage à base produite supercritique, les pièces sont protégées contre la corrosion. C’est une procédure de lavage qui convient pour tous types de pièces en polymère. Même si ces derniers ont l’habitude d’être lavés sous une température comprise entre 35 °C et 50 °C, elles adhèrent parfaitement à cette nouvelle méthode.

Un liquide supercritique dans l’univers médical

Son usage est surtout recherché au niveau d’une salle blanche. Cette dernière est une pièce à l’intérieur de laquelle la pression, la température et l’humidité sont maîtrisées. Plusieurs tests et recherches ont déjà démontré le pouvoir stérilisant du liquide supercritique qu’est le CO2.

De ce fait, il peut participer sans problème aux procédures de nettoyage du textile qui est utilisé pour une salle blanche. Les professionnels peuvent effectuer un nettoyage qui ne produit aucun résidu. Pourtant, le résultat est plus que satisfaisant en matière de propreté. Compte tenu du fait qu’il soit écologique, c’est un pas de plus pour le monde médical.

Il élimine l’huile d’ensimage sur du textile

Le CO2 supercritique permet de nettoyer le textile implantable. En effet, ce liquide supercritique a le pouvoir de dégraisser à sec. Il peut le faire sur de micros pièce, mais aussi sur du tissu. La procédure élimine toutes traces d’huile et de résidus de solvant.

En même temps, c’est une révolution qui permet de réduire le temps consacré au lavage. Habituellement, le processus de lavage classique demande entre 16 heures ou 24 heures. Mais avec le lavage à sec au dioxyde de carbone supercritique, ce délai est réduit à 30 minutes ou 2 heures tout au plus. 

Même sans la présence de détergent, les résultats obtenus avec le système de lavage au liquide supercritique sont extrêmement satisfaisants.

Que peut faire un CO2 supercritique en quelques mots ?

C’est une substance qui permet de favoriser le lavage écoresponsable. C’est-à-dire qu’il n’utilise pas de produit chimique pouvant nuire à la planète. Il ne contient aucun produit corrosif.

Ce système de lavage à sec est déjà utilisé aux États-Unis pour le nettoyage de textile. Il est également prisé par les industriels qui ont besoin de faire du nettoyage de disque de silicium. Ce dernier est utilisé dans l’univers des pièces semi-conducteur.

Enfin, il est parfait pour le nettoyage des pièces de circuit électronique. Les pièces ne sont pas usées au fil des lavages. Elles sont même protégées contre toute forme de rayures et de corrosion.