TIBA Constructions

Les différentes catégories de plans de sécurité

Les risques d’incendie et de catastrophe qui concernent les établissements fréquentés par de nombreuses personnes obligent les propriétaires de ceux-ci à mettre en place des plans ou un dossier de sécurité. Ces plans et dossier se composent de plusieurs éléments visant à assurer en cas d’alerte l’évacuation des personnes et l’intervention des secouristes avec une gestion efficace des particularités.

Le plan d’évacuation

Avant même que les secouristes qui viennent de l’extérieur arrivent quand un danger est avéré, l’évacuation des lieux doit avoir lieu. Il doit y avoir le moins de gêne possible durant cette évacuation et pour que ce soit le cas, un plan d’évacuation doit être vu et connu de tous sans effort. La norme NF S 60-303 impose que ce plan soit affiché dans chaque niveau de l’établissement de manière à ce que l’attention de toute personne le fréquentant soit inévitablement attirée.

Lorsque la lumière est insuffisante, il doit être éclairé. Le responsable de l’établissement est tenu d’y mentionner à temps tout changement significatif sans aller au-delà de la norme. Sur ce type de plan de sécurité doivent naturellement figurer les différents itinéraires d’évacuation, les premiers secours ainsi que le point de rassemblement le plus sécurisé. Il tiendra compte de la présence de personnes à mobilité réduite et du nombre limite de personnes à évacuer.

Le plan d’intervention

Les secours extérieurs doivent pouvoir intervenir rapidement et sans être gênés et c’est dans ce but que le plan d’intervention doit être créé et porté à la connaissance du public. Tout comme le plan d’évacuation, il doit être placé pour être vu sans effort dans chaque accès intérieur de l’établissement, c’est-à-dire à côté de chaque escalier et de chaque ascenseur. Leurs destinataires sont à la fois les équipes internes d’intervention (ESI) et les sapeurs-pompiers.

Ce plan d’intervention doit être accompagné d’un plan général de l’établissement faisant apparaître tous les niveaux. Doivent y figurer les ouvertures principales, les alarmes, les zones sensibles, les organes de coupure d’électricité et de gaz etc. Il est à noter que ce plan d’intervention peut être remplacé par un dossier d’intervention affiché aux accès sous coffret, présenté aux services de secours seulement au moment d’un incident.

Les plans particuliers

Un établissement est toujours différent d’un autre et à chaque spécificité correspond des éléments additionnels du dossier d’intervention. Pour un ERP incluant des locaux à sommeil par exemple, l’affichage du plan d’intervention et de la consigne de sécurité doit être fait dans chaque chambre et ce, dans les langues des populations fréquentant l’établissement. Pour un site recevant tous types de véhicules, le plan des règles de circulation est l’élément à ajouter. Certains bâtiments sont dotés d’évacuations de fumée avec les commandes correspondantes. Dans un tel cas, le plan de désenfumage est à présenter près des boîtiers de commande.

Indispensable pour les personnes présents dans l’établissement au moment d’un sinistre mais aussi pour services de sécurité, un plan de sécurité, qu’il soit un plan d’évacuation ou un plan d’intervention, doit être affiché en pictogramme, facilement interprétable mais avant tout, lisible même en situation dégradée. Il doit être construit de manière à résister aux agressions telles que l’eau et le feu. Jouant le rôle d’affichage préventif, chacun de ces plans doit rester pertinent, donc vérifié régulièrement et immédiatement mis à jour à chaque fois qu’un changement majeur comme une restructuration ou un ajout d’activités apparaît au sein de l’établissement.