TIBA Constructions

Les étapes clés pour faire construire sa maison

Plusieurs points sont à prendre en considération lorsqu’il s’agit de construire une résidence. Ces étapes passent par le choix du terrain, l’établissement des plans de la future demeure, les nombreuses formalités administratives et le financement du projet. Pour mener à bien la construction de votre maison, voici les étapes à suivre. 

Terrain, plan, permis : les préalables 

Avant de s’engager dans des travaux de construction, il est important en amont de bien définir votre projet. Ainsi, le terrain choisi doit être compatible avec vos objectifs et bien sûr correspondre à vos moyens financiers. Avant d’acheter une parcelle, il faut s’assurer que le sol soit constructible. Une fois le terrain acquis, l’étape suivante est l’élaboration d’un plan de construction. Des constructeurs peuvent proposer des catalogues de maisons et de plans prédéfinis. Cependant, avec les normes concernant les constructions nouvelles et la disposition des pièces, il reste préférable de faire appel à un architecte pour élaborer un plan conforme. Son expertise est d’ailleurs obligatoire pour toutes constructions de plus de 170 m². Il est nécessaire d’obtenir un permis de construire avant d’entamer ses travaux. Un dossier complet est à déposer auprès de la mairie afin d’obtenir l’autorisation en question. 

Financement, contrat, suivi du chantier : les indispensables

 L’achat du terrain, des matériaux de construction et les services d’artisans en bâtiments peuvent être financés par vos propres moyens. Toutefois, le budget pour construire une maison individuelle est très élevé. Lorsque les fonds propres ne suffisent pas, contracter un crédit immobilier s’avère être la solution. L’aide d’un courtier en crédit immobilier vous est précieux dans votre démarche. Il prend en charge toutes les formalités administratives nécessaires et vous accompagne dans le montage d’un dossier complet pour augmenter vos chances d’obtenir un prêt immobilier. Grâce à son réseau de partenaires, le courtier peut mettre en concurrences diverses agences de prêts afin de trouver la meilleure offre. Il négocie aussi les termes contractuels afin de vous faire bénéficier des meilleurs taux et des conditions avantageuses. Par ailleurs, il est important de signer un contrat de construction de maison individuelle. Ce contrat vous protège dans l’éventualité où la maison n’est pas livrée dans les délais et prix convenus, et vous permet de vous assurer de la conformité des constructions au cahier des charges. Se rendre régulièrement sur le chantier est par ailleurs primordial pour constater l’avancement des travaux. Vous pouvez visiter le chantier avant chaque nouvelle étape de la construction.

 Vérification et assurances : les réflexes du propriétaire

 Lorsque votre maison est livrée, il reste à vérifier si elle est bien conforme au cahier des charges. Si ce n’est le cas, vous pouvez émettre des réserves. Les services d’un expert vous seront utiles pour déceler des défauts que vous auriez ratés durant vos visites sur le chantier. Une retenue de garantie de 5 % du prix peut alors être appliquée jusqu’à ce que ces réserves soient levées. Une fois que avez en votre possession les clés, vous devenez officiellement propriétaire de votre logement. Il est donc nécessaire de souscrire une assurance multirisque habitation pour vous protéger en cas de sinistre. Le CCMI prévoit d’ailleurs trois garanties majeures actionnées à la remise des clés. La garantie décennale oblige le constructeur à réparer tous dommages menaçant la solidité de l’habitat dans les 10 ans suivant la livraison. La garantie de parfait achèvement couvre la réparation de malfaçons dans l’année suivant la fin des travaux. La garantie biennale permet de remplacer tous les équipements défectueux dans les deux années suivant la réception de la maison.