TIBA Constructions

Pourquoi devriez-vous changer de literie ?

Tout d’abord, une bonne literie permet d’assurer la continuité de votre sommeil. Vous auriez une somnolence plus rapide et les réveils nocturnes diminueront considérablement. La durée de vie d’une bonne literie est de 10 ans. Pendant toute cette période, elle vous a servi pendant environ 3.650 nuits. Cela vous donne déjà une idée de son état (malgré les entretiens et les soins que vous lui avez attribué). Ses composants naturels se dégradent significativement.

Des usures mécaniques peuvent être à l’origine des bruits irritant qui dérangeront votre sommeil ou votre repos chaque fois que vous vous retournez dans votre lit. Ensuite, une literie usée perd significativement son confort. Sa suspension est relâchée et vous avez l’impression d’être enfoncé dans une cuvette lorsque vous êtes allongé sur votre lit. Malgré l’indépendance de couchage assuré par votre matelas, lorsque votre conjoint bouge la nuit, vous serez réveillé.

Il vaut toujours mieux changer sommier et matelas en même temps parce qu’associé à un sommier usé, fatigué ou abimé, votre matelas neuf va s’abimer beaucoup plus vite.

Changer  la literie pour votre santé et votre hygiène

Accordez une attention particulière à votre matelas et le mal de dos ou des douleurs articulaires. Lorsque votre literie est vieillie, elle devient moins interactive avec l’évolution de votre morphologie. Vous passeriez votre nuit à chercher les bonnes positions pour pouvoir s’assoupir. Vous seriez loin d’avoir un sommeil profond. Quand vous vous réveillez le matin, vos muscles sont tendus. Vous aviez l’impression de ne vous être pas reposé. Au contraire, il n’y a qu’une sensation d’épuisement et de douleurs corporelles ou articulaires inexplicables. Votre nouveau matelas doit contribuer à les prévenir et à les soulager au lieu de les aggraver. Essayez de trouver un matelas dont la fermeté est adaptée à votre problème de dos.

En cas d’allergie et d’asthme, vous devez accorder une attention particulière à l’aération de votre matelas et du sommier. Une literie moins ferme s’avère plus adaptée aux personnes qui ont des problèmes de circulation sanguine.

Changer sa literie est aussi une question d’hygiène. Chaque nuit, vous éliminez plus d’un quart de litre d’eau pendant votre sommeil. Ceci signifie que votre matelas absorbe plus de 173 litres d’eau par an. Un bon matelas renferme des pores d’aération et des matières conçues spécialement pour filtrer les transpirations. Cependant, après 10 ans d’utilisation, votre lit perd son efficacité et les sueurs ne seront plus évacuées en totalité. Les odeurs corporelles et les microbes qui s’y logent pourraient devenir nocifs à votre santé.

Vérifiez et essayez votre literie

Avant de prendre votre décision, observez et vérifiez si votre matelas et son sommier neuf ne soient ni abimés et ne comportent pas des défauts de fabrication. L’achat d’une literie est un investissement à long terme et nécessite une bonne prise de décision. Il doit être réfléchi car elle aurait une grande influence sur la qualité de votre sommeil. Vérifiez également si le sommier et le matelas s’accordent bien et présentent une bonne aération.

Après avoir choisi votre nouvelle literie, procédez à l’essai. Allongez-vous sur le matelas,  soyez à l’écoute des sensations que vous éprouvez. Son accueil devrait être à la fois moelleux et ferme. Assurez-vous que le matelas supporte parfaitement votre corps dans son ensemble. Que votre nouvelle literie soit proportionnelle à votre taille. Pour plus d’aisance, elle doit avoir 15 à 20 cm de plus que la taille de l’individu le plus grand qui va l’utiliser. Si vous êtes  un couple, il est nécessaire que vous l’essayiez ensemble, surtout si l’un d’entre vous bouge plus que l’autre durant la nuit. Un matelas à ressorts ensachés serait un bon choix parce qu’il permet une bonne individualité de confort. Optez également pour un sommier adapté au type de votre matelas neuf.