TIBA Constructions

Que faire en cas de dégâts des eaux au plafond ?

dégâts des eaux

Vous observez des gouttes d’eau et une auréole qui se dessine au plafond ? Ne paniquez pas, essayez de localiser la fuite d’eau et de sécuriser les lieux en mettant des bassines en dessous pour récupérer l’eau qui fuit. Ensuite, contactez votre assurance habitation afin de l’informer sur votre sinistre. Il faut déclarer le dégât des eaux dès la découverte des premiers signes afin d’être indemnisé le plus vite possible. Quels sont les bons réflexes à adopter en cas de dégât des eaux dans votre logement ?Qui est responsable d’une fuite au plafond ? découvrez les bonnes réponses dans cet article.

Dégât des eaux : les bons gestes à adopter

Votre maison ou appartement est victime d’un dégât des eaux au plafond, agissez rapidement avant que la situation ne s’aggrave ! commencez par adopter les bon reflexes :

  • Sécuriser les lieux : si la fuite est importante, coupez l’électricité puis mettez des bassines sous la fuite. A l’aide des serpillères, absorbez l’eau présente sur le sol.
  • Si vous vivez dans un immeuble, prévenez vos voisins, le propriétaire du logement (si vous êtes locataire) et le syndic. Si la fuite semble venir du logement du dessus de votre voisin, contactez-le immédiatement afin de l’informer sur les tâches visibles dans votre plafond. Il est nécessaire de réaliser une recherche de fuite d’eau Antony afin de localiser avec précision l’origine du dégât des eaux.
  • Si la fuite d’eau a touché plusieurs logements, remplissez un constat amiable avec les parties victimes du sinistre.
  • Contactez votre compagnie d’assurance qui vous assistera dans les différentes démarches d’indemnisation.
  • Déclarez le dégât des eaux à votre assureur dans un délai de cinq jours ouvrés à partir de la découverte du sinistre.
  • Ne tentez aucune remise en état ou réparation avant l’accord préalable de votre assurance multirisques habitation.

Dégât des eaux au plafond : qui est le responsable ?

Fuite d’eau provenant de chez vous

Si vous êtes propriétaire occupant une maison possédant deux niveaux, c’est votre assurance qui se chargera des dommages engendrés par la fuite. Toutefois, si vous êtes locataire, deux situations sont possibles :

  • Si vous êtes le responsable de votre fuite d’eau suite à cause d’un défaut de vigilance (mauvais entretien, ou robinet laissé ouvert), vous devrez déclarer le sinistre auprès de votre assureur qui pourra se charger des dommages.
  • Cependant, si le dégât des eaux est dû à une vétusté de vos installations, c’est l’assurance Propriétaire Non Occupant du bailleur qui devra s’occuper des frais engendrés pour la détection et la réparation de la fuite d’eau.

Fuite d’eau venant de chez un voisin

Si vous habitez dans un immeuble, sachez que les dégâts des eaux sont très fréquents, et les risques d’être victime d’une fuite venant de votre voisin sont très forts. Vous pouvez donc constater à tout moment de gouttelettes d’eau qui tombent de votre plafond. Dans ce cas, c’est votre voisin du dessus qui est responsable, mais son assurance peut ne pas lui rembourser. Il est recommandé de remplir un constat amiable dégât des eaux dont chaque copie doit être envoyé à vos assureurs.

Fuite d’eau située dans les parties communes

Une fuite d’eau dans votre plafond peut provenir d’un dégât des eaux au niveau de la toiture de l’immeuble. Ce type de sinistre peut être difficile à repérer et on s’en rend compte généralement lorsque les dommages deviennent visibles. Dans une telle situation, il faut agir rapidement avant que la situation ne s’aggrave. Quoi qu’il en soit, vérifie le règlement intérieur de la copropriété pour savoir si le toit où se trouve la fuite est parmi les parties communes ou les parties privatives.

S’il est un élément des parties communes, c’est votre assurance qui prendra en charge les dommages subis par la fuite dans votre habitation notamment lorsque les dégâts sont inférieurs à 5000 euros.