TIBA Constructions

Quels soins apporter à sa toiture de tuiles en terre cuite?

Il existe différentes façons d’habiller la toiture de sa maison. Mais d’entre les revêtements existants, les tuiles en terre cuites sont les plus prisées. Elles sont appréciées pour l’élégance qu’elles offrent à la bâtisse, mais surtout pour leur résistance et leur durabilité. Malgré ses qualités, une toiture de tuiles en terre cuite a besoin d’entretien. C’est ce qui permet de préserver son bon état. Quels sont donc les soins à apporter régulièrement ? Les réponses à cette question feront l’objet de cet article. 

Le démoussage de la toiture : une tâche indispensable 

Au même titre que tout autre matériau de couverture, les tuiles en terre cuite ne peuvent pas échapper aux temps. Au fil des années, diverses saletés viennent les recouvrir, en l’occurrence les mousses, les lichens, les algues, les poussières, etc. Pourtant, la présence de ces éléments a une incidence négative sur l’état du toit. Ils entament son esthétique et rendent les tuiles fragiles.

Par conséquent, il est crucial de débarrasser le toit des souillures à sa surface. Un nettoyage régulier permet d’éviter les dégâts difficilement réparables. Pour cette tâche, nous vous conseillons de faire appel à cette entreprise spécialisée en demoussage de toiture dans le Val d’Oise. À côté du nettoyage et du démoussage de votre toiture, il peut également se charger de tous vos travaux de toiture. Pour information, il faut savoir que la fréquence du démoussage du toit dépend de son ancienneté. C’est justement ce dont on va parler dans le prochain paragraphe. 

À quelle fréquence doit-on procéder au démoussage de notre toiture de tuiles en terre cuite ? 

Comme susmentionnée, c’est l’ancienneté de la toiture de tuiles en terre cuite qui détermine la fréquence de son démoussage. Néanmoins, il faut tenir compte des facteurs environnementaux et des facteurs climatiques de la région où se situe la maison.

Ainsi, si l’on considère que le climat et l’environnement sont « cléments », le toit devra être démoussé tous les dix ans. Par contre, si la demeure se localise dans un environnement rude (exemple : endroit boisé), on nettoiera sa toiture tous les 5 ans. 

En outre, l’opération de nettoyage a idéalement lieu au début du printemps et à la fin de l’automne. Dans tous les cas, il est préférable de la confier à un artisan couvreur. Ce dernier prendra le soin de définir la fréquence et la période propice à l’exécution des travaux d’entretien

Démoussage de la toiture de tuiles en terre cuite : le déroulement 

Pour commencer, notez que l’utilisation d’un nettoyeur à haute pression à l’instar du karcher est déconseillée dans ce genre de situation. En effet, la projection d’eau va accentuer la porosité des tuiles en terre cuite. Ce qui risque de les endommager. 

Ainsi, le nettoyage se fera par brossage. Pour la mise en œuvre de cette opération, il faudra se munir d’une brosse dure ou d’une brosse métallique. Pour enlever les mousses et les lichens sur la toiture, on va humidifier sa surface dans un premier temps. Puis, on viendra la frotter énergiquement au moyen de la brosse. Pour éliminer les plus gros morceaux, on se sert d’un grattoir. Comme vous pouvez le constater, aucun produit de nettoyage n’est nécessaire. 

Une fois le brossage terminé, on passe au rinçage du toit. Pour cela, on peut se servir soit du traditionnel tuyau d’arrosage, soit d’un nettoyeur à basse pression. Dans tous les cas, il faut toujours faire ruisseler l’eau en suivant le sens de la pente. 

Enfin, on viendra asperger les tuiles d’un traitement hydrofuge. Ce produit met un frein au développement et à la prolifération des champignons parasitaires. En outre, il rend la surface de la toiture moins encline à l’encrassement. Enfin, il s’agit d’un excellent imperméabilisant. Néanmoins, il faut veiller à ce que la nature du traitement convienne aux spécificités du revêtement du toit. De ce fait, il faut se renseigner avant son utilisation.