TIBA Constructions

Quels sont les différents types de diagnostics immobiliers ?

Est-ce que vous avez envisagé de vendre ou de mettre en location votre bien immobilier ? Il existe une façon de déterminer techniquement l’état de votre logement, car certaines lois vous y obligent. Il s‘agit du diagnostic immobilier. C’est une démarche à faire qui permet non seulement d’informer l’acquéreur sur l’état de votre bien, mais aussi d’évaluer sa conformité aux normes. Dans cet article, vous découvrirez les différents types de diagnostic immobilier en cas de vente ou de location d’un bien immobilier.

Quels sont les différents types de diagnostics immobiliers en cas de vente d’un bien ? 

Lors d’une vente d’un bien immobilier, il est obligatoire de faire un diagnostic du bien pour les vendeurs. Il existe un dossier technique qui doit fournir à l’acheteur des informations sur l’état d’un bâtiment ou d’un logement. De nombreux critères sont pris en compte selon le diagnostic à effectuer, comme la superficie, la date de construction ou encore l’emplacement de la propriété.

 L’un de ces critères est la performance énergétique (DPE).  Ce diagnostic immobilier paris  permet d’informer les futurs locataires sur la performance énergétique du logement, et donc de les sensibiliser à diminuer leur consommation d’énergie. Cette étude analyse non seulement l’impact en termes d’émissions de gaz à effet de serre d’un bien immobilier, mais aussi sa consommation d’énergie. Le bailleur ou le vendeur doit inclure le diagnostic DPE dans le dossier de diagnostic immobilier.

Il existe aussi un autre critère qui doit faire l’objet d’un diagnostic immobilier lors d’une vente d’un bien immobilier. C’est  l’état parasitaire relatif aux termites et autres xylophages. Ce diagnostic permet d’identifier les termites ou insectes xylophages qui sont présents dans le logement. Ces insectes pourraient ravager le logement.

Un autre type de diagnostic immobilier obligatoire lors de la vente d’un bien est la DTA mentionne la présence ou l’absence de matériaux et produits contenant de l’amiante. Cette dernière peut provoquer de nombreux cancers et maladies. Alors pour éviter ce risque, on a intégré ce type de diagnostic dans le dossier de diagnostic technique. 

Quels types de diagnostics immobiliers pour la location d’un bien immobilier ?

Pour la location d’un bien immobilier, ces trois différents types de diagnostic immobilier doivent être obligatoires :

Le premier, c’est le constat de risques d’exposition des peintures au plomb (CREP) ou diagnostic Plomb. Ce document atteste la présence ou non de risque d’exposition au plomb.

Le second type du diagnostic immobilier à faire obligatoirement en mettant en location un bien est l’état des risques naturels et technologiques (ERNT) 

Lors d’une location d’un bien immobilier, la réalisation d’un diagnostic performance énergétique (DPE) est aussi obligatoire. 

 En cas de location il faut aussi indiquer la surface habitable

Des spécificités pour chaque type de diagnostic immobilier

Les différents types de diagnostic immobilier paris sont effectués par un organisme agrée ou un professionnel certifié. Chaque diagnostic a ses propres règles de mise en œuvre. Seul un professionnel habilité est donc en mesure de les appliquer. Un certain nombre de critères sont pris en compte dans chaque type de diagnostic : le projet immobilier, la date de construction du bien, l’implantation géographique du bien, l’ancienneté des installations de gaz et d’électricité, etc.

Ainsi par exemple, un immeuble plus ancien aura un plus grand nombre de diagnostics immobiliers obligatoires. Au total, il y a huit différents types de diagnostic immobiliers à faire dans la vente d’un bien immobilier.