TIBA Constructions

Qu’est-ce que le coffrage du béton et comment est-il réalisé ?

Plusieurs méthodes de construction sont utilisées aujourd’hui et chacune d’elle vise à rendre plus solides les constructions. C’est aussi ce que vise en grande partie le coffrage du béton. Très utilisé pour la réalisation de dalle, de terrasse ou de muret, notamment par les professionnels, il n’est que très peu maîtriser par les amateurs. Mieux comprendre ce qu’est un coffrage du béton permettra de mieux le réaliser.

Coffrage du béton : tout ce qu’il faut savoir

Plusieurs réalisations en béton nécessitent une expertise particulière, notamment en ce qui concerne leur forme. Puisqu’il s’agit d’un liquide informe au départ, le coffrage du béton est utilisé pour lui donner la forme souhaitée. Pour ce faire, des banches ou moulages sont utilisés pour contenir le béton. Lorsque le béton y est coulé et une fois qu’il sèche, il prend la forme souhaitée. Avec le temps, le coffrage du béton est passé d’une simple technique de construction à une technique de décoration.

En raison de la nature même du béton, il n’est pas possible d’utiliser n’importe quelle banche. Celles utilisées pour le coffrage du béton doivent être solides, résistantes, stables, non absorbantes, étanches en plus de pouvoir être décoffrées. Les entreprises spécialisées comme Doka adaptent le coffrage à l’ouvrage à réaliser.

Le fait de coffrer le béton pour réaliser parfaitement les différentes constructions vous donne de nombreux avantages. Le premier avantage que vous pouvez tirer d’une telle pratique est la solidité de la construction. Aussi, c’est une pratique de construction qui vous rend les tâches beaucoup plus faciles. Avec cette méthode de coffrage du béton, vous donnez une surface de travail et d’écoulement claire à votre béton lors des différents coulages.

Cependant, pour parvenir à de bonnes réalisations, il faut suivre une méthode et savoir comment réaliser ce système de construction.

Comment réaliser un coffrage du béton ?

La réalisation d’un coffrage du béton se fait avec minutie. Pour vous assurer de la solidité et de la réussite de la mise en œuvre du coffrage du béton, il faudra déterminer le type de coffrage que vous souhaitez utiliser en fonction de l’ouvrage à réaliser.

Le plus souvent, c’est le coffrage en bois qui est utilisé pour les réalisations horizontales comme une dalle ou une terrasse. Vous pourrez trouver toutes les informations concernant les coffrages en bois en cliquant ici. Pour les constructions plus complexes, notamment celles en hauteur ou les constructions verticales comme un muret ou une colonne, le métal est celui qui est privilégié.

Concernant les ouvrages de grande ampleur comme une terrasse, le coffrage est assemblé sur place en fonction des dimensions souhaitées. Il est important que les parois en contact avec le béton soient lisses et résistantes à l’humidité. Il faut aussi s’assurer que les angles soient bien joints. Une fois les panneaux ou les banches installés, il faut les retenir avec un système d’étaiement composé de chevrons et de bastaings permettant de maintenir les parois du coffrage en place et de ne pas céder à la pression. Parfois, il sera nécessaire d’utiliser des serre-joints, notamment quand il s’agit d’un coffrage vertical. Les serre-joints sont plus utilisés sur les coffrages métalliques, car plus adaptés à ce type de construction. C’est ce qui permettra au béton de rester stable. Il est aussi possible d’utiliser des étais tire-pousse qui servent à retenir la poussée et la traction.