TIBA Constructions

Repeindre un mur déjà peint : comment s’y prendre?

repeindre maison

Avec le temps, la couleur de nos murs peut nous lasser. Ils paraissent ternes et manquent de charme. Pour rafraîchir les murs, l’application d’une nouvelle peinture s’impose. Toutefois, pour obtenir un résultat impeccable, certaines précautions devront être prises avant de les repeindre. C’est justement ce dont on va parler dans le présent article. Comment repeindre un support déjà peint ? Les réponses dans les paragraphes suivants. 

Les préalables aux travaux de peinture proprement dits 

Avant d’appréhender les travaux de peinture, certaines précautions doivent être prises. Celles-ci sont relatives aux démarches administratives nécessaires, à la préparation de l’intervention et au ponçage du support. 

Les démarches administratives 

Les travaux de peinture extérieure sont parfois soumis à des formalités administratives, notamment le dépôt d’une déclaration préalable au niveau de la mairie. C’est surtout le cas si vous comptez modifier la couleur de votre façade. Néanmoins, aucune démarche administrative n’est requise si les travaux concernent l’intérieur de la maison

La préparation de l’intervention 

Ce type de travaux nécessite une bonne organisation. Outre le choix des outils et de la peinture, il faudra également préparer le chantier. Cette préparation se matérialise par exemple par le vidage des pièces à peindre et l’application de ruban adhésif de masquage sur les parties à protéger. 

Le ponçage du support 

Peut-on directement repeindre un mur déjà peint ? Telle est la question que nous nous posons souvent. Selon les cas, il faudra poncer les murs pour éliminer l’ancienne peinture. Le ponçage assure en effet l’adhésion de la nouvelle peinture. Pour savoir s’il est nécessaire ou non, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel. Pour juger la nécessité de cette action, le peintre va en effet réaliser un diagnostic approfondi de la structure. 

Repeindre un mur déjà peint : quelles sont les étapes à suivre ? 

Les travaux de peinture comprennent plusieurs étapes. Celles-ci devront être respectées pour les réussir. En l’occurrence, il s’agit de : 

La préparation du chantier  

Cette étape consiste à débarrasser la pièce à peindre de son contenu. Les meubles et les éléments de décorations devront être déplacés dans une autre pièce pour éviter les éclaboussures de peinture. Il faudra cependant les recouvrir d’un drap ou d’une bâche s’ils ne peuvent pas être déplacés. Il s’agira également de protéger les cadres des portes et des fenêtres au moyen d’un ruban adhésif de masquage. Pour protéger le sol, il est conseillé de le recouvrir d’une bâche en plastique. 

La préparation du support à peindre 

Comme il s’agit d’un support déjà peint, il faut au préalable s’assurer que l’ancienne peinture est en bon état, c’est-à-dire qu’elle ne s’écaille pas. Dans le cas contraire, il faudra l’enlever. Pour assurer l’accrochage de la nouvelle peinture, il est fondamental de l’appliquer sur un support propre et sans aspérité. Après l’avoir débarrassé de ses impuretés, le colmatage des fissures et des petits trous est donc indispensable. Cette opération optimisera d’ailleurs la qualité du travail. Comme la réussite de l’intervention dépend de cette étape préparatoire, il est donc recommandé de faire appel à une entreprise de peinture pour sa mise en œuvre. 

L’application de la nouvelle peinture

En fonction du résultat désiré, la peinture sera appliquée en trois couches. Généralement, on utilise une sous-couche de peinture dans un premier temps. Il s’agit d’une peinture blanche destinée à garantir l’homogénéité du support et l’adhérence de la nouvelle peinture. Celle-ci sera par la suite appliquée en deux couches. Entre ces dernières, un temps de séchage de 24 heures au moins sera observé.