TIBA Constructions

Zoom sur les équipements de protection individuelle obligatoires

La sécurité des employés au travail doit être l’une des priorités de tout employeur. Il y a, en effet, un certain nombre d’équipements de protection individuelle imposés. Ils ne concernent pas forcément tous les secteurs d’activité. Pour supprimer les zones d’ombres, voici l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur les EPI.

Petit rappel sur le principe d’utilisation des EPI

Selon l’article L. 230-2 du code du travail, l’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé des travailleurs de l’établissement. Elles comprennent principalement des actions de prévention des risques professionnels. L’objectif étant de supprimer les risques à la source. Des mesures de protection collective sont souvent mises en place. Des consignes appropriées sont également fournies à l’ensemble des salariés. Il y a aussi les EPI ou équipements de protection individuelle. Ils font partie intégrante des obligations de l’employeur. Fournis gratuitement, ces dispositifs sont certifiés et conformes (marque CE). Ils s’accompagnent toujours d’une notice d’utilisation et d’un certificat de conformité.

L’employeur a l’obligation de fournir un équipement adéquat à l’ensemble du personnel. Les destinataires doivent tous accéder à des formations complémentaires. Elles permettent aux travailleurs d’utiliser à bon escient les EPI disponibles. L’employeur doit également informer les travailleurs concernant les risques contre lesquels les équipements leur protègent. Idem pour les conditions d’utilisation. On parle ici des consignes relatives au stockage et à l’entretien des équipements. Il faut savoir que certains EPI doivent faire l’objet d’une vérification annuelle. C’est notamment le cas des équipements de protection respiratoire et des gilets de sauvetage (gonflables). Il y a aussi les systèmes de protection individuelle contre les chutes de hauteur ainsi que les stocks de cartouches filtrantes anti-gaz.

Quels sont les différents types d’EPI ?

Pour se conformer aux dernières normes de sécurité, il est impératif de se rapprocher d’un fournisseur EPI. En raison, il dispose de tous les dispositifs de protection destinés aux travailleurs. Il y en a pas mal. Malgré cela, ces équipements jouent un rôle primordial au sein d’un groupe. Les plus sollicités sont les lunettes et les masques de protection respiratoire. Ils sont souvent complétés par des bouchons d’oreille, des gants et des vêtements de protection. Bref, l’ensemble du corps doit être protégé contre tous les risques : choc, rayonnements, agent chimique, électrocution, etc. En général, ce sont les professionnels du BTP qui portent des EPI en permanence. Idem pour les scientifiques travaillant dans un laboratoire isolé.Il faut souligner que les accidents du travail sont imprévus, mais tout à fait évitables. Ils peuvent coûter la vie à une personne maladroite ou insouciante. D’où la nécessité de porter des équipements de protection individuelle adéquats. Dès fois, un travailleur survit à un accident grave. En revanche, il se trouve avec une incapacité permanente. Non seulement, il ne sera plus opérationnel, mais il risque également de perdre son emploi. Une raison de plus pour utiliser des EPI conformes au travail. Ils protègent les utilisateurs contre des dangers mortels comme un incendie. Il faudra juste choisir des produits certifiés d’excellente qualité. Il est préférable de se méfier de la contrefaçon. Elle provient souvent de pays asiatiques comme la Chine. Pour des raisons qualitatives, mieux vaut privilégier les EPI conçus par des entreprises françaises ou européennes.