TIBA Constructions

Zoom sur les outils et équipements de chantier pour plâtriers

Il est tout simplement impossible de réaliser des travaux de plâtrerie sans les outils adéquats. L’ensemble des professionnels œuvrant sur le chantier doivent être bien équipés. Ils pourront ainsi garantir un travail productif de qualité. Zoom sur les outils et équipements pour plâtriers.

Quels sont les outils à main pour plâtriers ?

Les outils du platrier sont faciles à trouver sur Internet. Il suffit de se rendre sur une boutique en ligne spécialisée. La qualité est l’un des nombreux critères à considérer au moment de l’achat. Évidemment que les produits de marques reconnues sont à préconiser. Parmi les différents outils indispensables aux travaux de plâtrerie, il y a les platoirs, les guillaumes et les frottoirs. Il en va de même pour les règles à lisser et dresser. Sans oublier les scies, les râpes et les hachettes. Ils servent généralement à garantir la précision et la qualité de travail du plâtrier. Il aura, également, besoin d’une taloche pour lisser le plâtre étalé sur les surfaces.

Par ailleurs, un plâtrier utilise un frottoir pour mener à bien son travail. Il peut être en bois ou en plastique. Il faut s’assurer que le matériel choisi soit bien solide. S’il s’agit d’un frottoir spongieux, ce serait encore mieux. Pour appliquer du ciment, du plâtre ou du mortier, l’achat d’une truelle s’impose. Les spatules doivent aussi faire partie des outils utilisés par le plâtrier sur un chantier. Elles seront d’une grande utilité pour l’enlèvement de mortier ou de colle de moquette. En ce qui concerne les outils électroportatifs, ils sont également indispensables à la réalisation des travaux de plâtrerie. Ils facilitent grandement la tâche aux professionnels présents sur le chantier.

plâtre, façade, plâtre structural, plâtre à gratter, mur, hauswand, Contexte, plâtré, structure, texture, ancien

Qu’en est-il des équipements de protection individuelle du plâtrier ?

L’ensemble des professionnels travaillant sur un chantier sont tous exposés à des risques d’accident. Il est évident que les plâtriers en font partie. Ils sont parfois obligés de travailleur en hauteur. Donc, les échelles et les échafaudages doivent répondre aux normes de sécurité internationale. Et c’est aussi valable pour les plateformes individuelles roulantes légères (PIRL). L’utilisation des échelles portables est vivement conseillée pour réduire les risques au maximum. Les escabeaux et les marchepieds feront aussi l’affaire, mais ceux-ci doivent respirer la qualité. Afin de prévenir des chutes (pouvant être mortelles), des accès sécurisés doivent être présents sur le chantier. C’est notamment le cas des passerelles ou d’autres dispositifs antichute. Le chef de chantier devra contacter un fournisseur en ligne pour trouver les meilleurs équipements de protection. S’il propose plusieurs outils à main pour plâtriers, ce serait parfait. Il faudra juste comparer les prix avant toute prise de décision. Parmi les équipements de protection individuelle pour plâtrier figurent notamment les casques de chantier. Ils protègent la tête contre les chocs et les objets en chute. Il y a, aussi, les lunettes de protection. Une visière pour couper fera également l’affaire. Car, même les poussières représentent un danger réel pour la santé des plâtriers et des plaquistes. Raison pour laquelle le port de masques anti-poussière (FFP2 ou FFP3) est obligatoire sur un chantier.