TIBA Constructions

Comment protéger la toiture de sa maison ?

Pour favoriser la longévité de la toiture d’une maison, on doit la nettoyer et la démousser une ou deux fois par an. Pour cela, différentes solutions sont envisageables pour protéger sa maison des problèmes d’étanchéités, d’infiltrations d’eau et d’humidité. En vue d’entretenir la toiture, il importe de connaître les produits nécessaires tout en adoptant les bonnes techniques et en utilisant le bon équipement.

Le démoussage et le nettoyage de la toiture

Les précautions

Pour nettoyer la toiture en vue de protéger des effets des intempéries, il faut un minimum de préparation et d’anticipation. Ainsi, on doit bien s’équiper et s’ajuster à la météo en évitant de monter sur le toit lorsqu’il fait trop chaud ou encore lorsqu’il y a beaucoup de vent. Le démoussage de toiture est une mission de haute voltige qu’il faut prendre des précautions en travaillant accompagné. Ensuite, on doit s’équiper de bonnes chaussures pour éviter tout dérapage ainsi que d’un harnais de protection. L’utilisation d’une échelle adaptée à la hauteur du toit est très préconisée.

L’opération de démoussage et de nettoyage

Pour éliminer les mousses sur le toit, on les retire avec un nettoyeur à haute pression ou à l’aide d’une brosse dure et de l’eau savonneuse. Si la maison est entourée de végétation, pensez à élaguer les arbres et à tailler celle qui grimpe. Selon le temps, s’il fait beau, il importe de nettoyer en profondeur en pulvérisant la toiture d’anti-mousse. Cela permet d’éviter que les mousses et les lichens la colonisent à nouveau.

Les différentes méthodes de démoussage

Pour garantir un bon entretien du toit, il est tout indiquer d’appliquer des traitements préventifs. Pour cela, on peut utiliser un produit démoussant curatif ou choisir l’une des méthodes suivantes : un produit anti-mousse qui n’est pas néfaste pour l’environnement et la santé, une solution hydrofuge pour lutter contre les infiltrations et les problèmes d’humidité, et la pose de fils de cuivre qui s’avère être très efficace pour combattre l’apparition des mousses. Concernant cette dernière méthode, elle n’est pas adaptée aux toitures en zinc, et les fils de cuivre sont à remplacer tous les cinq ans.

Le moment et la fréquence du nettoyage de la toiture

Le moment idéal pour procéder au nettoyage de la toiture est le début du printemps pour pouvoir identifier les dommages causés par l’hiver. Si on veut faire un deuxième nettoyage, il est préférable de l’effectuer à la fin de l’automne lorsqu’on constate que toutes les feuilles sont tombées. Concernant la fréquence du nettoyage, elle dépend de quelques paramètres : le matériau de couverture, l’âge de la toiture, et l’environnement. Selon le monde environnant la maison, un nettoyage plus fréquent est nécessaire quand on vit dans un environnement très pollué ou  entouré d’arbres. Dans tous les cas, en plus du respect des règles de sécurité, le nettoyage de la toiture doit se faire par temps sec, hors vent, hors canicule et dans la journée. Une toiture propre et bien entretenue est plus résistante aux effets des intempéries, plus étanche, plus saine et plus agréable à regarder.